Stéphane Mallarmé : Vers de circonstance

Je ne crois pas qu’une brouette
D’espoirs, de vœux, de fleurs enfin
Verse à vos pieds ce que souhaite
Notre cœur, Madame Dauphin.

Stéphane Mallarmé, extrait de Vers de circonstance,
Éditions de la Nouvelle Revue Française, 1920, p. 67.
[contribution de Jacques Barbaut]

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *