Max Jacob : Le Cornet à dés

POUR NE RIEN DIRE

La brouette du tonnerre se termine en Espagne par une boule d’arc-en-ciel. Dans un pays où les Églises sont entourées de géraniums de toutes couleurs je l’ai vue sur la queue d’un cheval.

Max Jacob,
in Le Cornet à dés [1945],
Gallimard, coll. « Poésie », 2003, p. 195.
[contribution de Thomas Goguet]

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *