Maurice Beaubourg : Terrassiers

Autour, de grands tamis de fil de fer abandonnés, des pavés alignés au cordeau, la guérite du conducteur parti déjeuner ; et tombés par terre près d’eux, pêle-mêle comme eux, leurs instruments de travail, tout leur gagne-pain, leurs pelles, leurs pioches, car les brouettes sont généralement fournies par les entrepreneurs, ainsi que les pics et les coins. Puis, de-ci de-là des papiers graisseux, des litres vides, des havresacs, des musettes qui continrent des repas, des bidons pour la boisson, des gamelles de fer battu où les ménagères trempèrent les soupes.

Maurice Beaubourg, « Terrassiers »
in Collectif, Figures de Paris – Ceux qu’on rencontre et celles qu’on frôle
– Silhouettes des petits métiers du Paris 1900
, [1901]
éditions La Bibliothèque, coll. « Les billets », 2009, pp. 31-32

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *