Raymond Roussel : Nouvelles Impressions d’Afrique

Illustration de H.-A. Zo pour Nouvelles Impressions d’Afrique
Dès que l’homme, au surplus, pour avoir ausculté […]
Pendant qu’on l’épluchait telle porte ou tel mur […]
Voit tout nus ses défauts, ses tics, ses appétits,
Par ses yeux complaisants ils sont rendus petits […]
Comme si, choisissant la seconde opportune,
Un ensorcellement eût su le rendre enclin
A prendre : […] — à s’étonner prêt si l’étape est forte,
Pour un campylomètre utilisé, l’avant
D’une brouette au pas ; — […]
Raymond Roussel, Nouvelles Impressions d’Afrique [1932],
Jean-Jacques Pauvert, 1963, pp. 25-49

 

Commentaire de Jean Ferry :

 

L’objet figure sur l’illustration et l’explique. On se rendra compte de visu qu’il n’est pas, il s’en faut, de la taille d’une roue de brouette.
Jean Ferry, Une étude sur Raymond Roussel,
Arcanes, 1953, p. 110.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *