Pierre Desproges : Chroniques de la haine ordinaire

Si tu as des copines, n’hésite pas à les amener. Pendant que tu cocheras mes appels, je tâcherai de leur apprendre le coup de la brouette japonaise avec double axel en PCV, sans affecter le dispositif de modulation horaire des tarifs du commutateur élastique sur lequel est raccordé leur porte-jarretelles interurbain…

Pierre Desproges, « Faux jeton », chronique du 27 mars 1986,
in Chroniques de la haine ordinaire, vol. 2,
Le Seuil, coll. « Point Deux », 2011, pp. 286-287.
[contribution de Florian Ferré]

 

écouter la chronique en intégralité :

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *