Éric Chevillard : Démolir Nisard

Vous ne comprenez décidément pas autour de quoi se crispe ma chair couturée. Se serait-elle formée autour d’une table ou d’une brouette, ou d’autre chose encore ? Quel est le squelette qui fait de tels angles ? L’homme n’a pas tant de genoux, tant de coudes ? Vous ne comprenez pas, de quelque côté que vous m’envisagiez et même en inclinant la tête ou en fermant un œil. L’homme n’a pas tant de fossettes, même quand il rit. Le docteur Nisard ajuste rudement la paire de lunettes sur mon visage défait.

Éric Chevillard, Démolir Nisard,
éditions de Minuit, 2006, pp. 50-51.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *